SUCCES DES LISTES SOUTENUES PAR LA CGT AUX ELECTIONS POUR LE CA DE LA COMUE

Communiqué du bureau de la section syndicale CGT de l’ESPE d’Aquitaine (vendredi 27 novembre)

 
Les élections à la COMUE (CUEA) qui se sont tenues mardi 24 novembre 2015 ont été marquées par les excellents résultats obtenus par les listes soutenues par la CGT et par les liste communes CGT/FSU chez les enseignants.
 
Chez les Biatss, la liste CGT est en tête dans quatre sites départementaux au moins, notamment en Gironde. Elle obtient son meilleur score à Pau avec 89% des suffrages exprimés ! (Dans le bureau de vote de Périgueux, qui accueille d’autres agents, il est impossible de distinguer le vote des Biatss de l’ESPE)
 
Dans le collège des professeurs d’université, la liste CGT/FSU est en tête à Mérignac avec 62% des suffrages exprimés (c’est là que votent le directeur et les directeurs adjoints de l’ESPE…).
 
Chez les autres enseignants, la liste CGT/FSU est en tête dans tous les sites départementaux avec des scores impressionnants : 100% à Périgueux, 87% à Mérignac et à Mont-de-Marsan, etc.
 
Au niveau plus large de l’Université de Bordeaux, la CGT est reconnue comme la première force syndicale chez les Biatss et les listes CGT/FSU sont largement en tête chez les enseignants.
Le bureau et les militants de la CGT remercient les collègues de toutes catégories qui se sont ainsi mobilisés pour exprimer leur choix. Ce vote signifie clairement que les personnels qui se sont exprimés démocratiquement lors d’une élection importante pour l’avenir de l’ESPE, soutiennent très majoritairement la démarche de résistance et de proposition alternative portée par la CGT et par l’intersyndicale de l’ESPE.
 
La direction restreinte de l’ESPE est nettement désavouée par cette élection. Sa stratégie de soumission totale aux commandements et à l’austérité budgétaire de l’Université de Bordeaux est rejetée par une très grande majorité des personnels.
Nous pensons qu’il n’est plus possible de continuer à diriger ainsi l’ESPE contre ses personnels.
Forte de ces résultats, la CGT va amplifier ses actions au service de tous les personnels. En lien avec l’intersyndicale, nous allons dans les jours qui viennent demander une audience au Recteur pour faire le point sur la situation à l’ESPE et revendiquer une sortie « par le haut » de la situation délicate et incertaine dans laquelle nous ont placés la dispute entre les universités et l’obstination de la direction de l’ESPE dans son refus de respecter la voix et les compétences professionnelles des personnels.
 
Tous ensemble, solidaires, pour le service public universitaire, pour ses agents et pour ses étudiants !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *